Les habitations atypiques comme des anciennes écoles, des granges, des phares, des silos, des usines.... un choix de vie... | Extérieur | Brico - Déco

Une maison insolite comme une maison dans les arbres ....

Extérieur
Typographie

Habiter une ancienne grange, une école abandonnée, une maison dans les arbres ou une gare désaffectée est un choix de vie. Ces bâtiments n'ayant pas été

pensés à des fins d'occupation, il faut parfois faire installer l'eau ou l'électricité, revoir l'isolation ou casser des murs pour construire des pièces... Défi de taille pour les bricoleurs aguerris, l'aventure de la rénovation requiert un très sérieux travail de préparation…A priori, rien ne vous empêche d'emménager dans une usine abandonnée. Il faut cependant que ce lieu change officiellement de destination, pour être considéré comme une habitation. Un permis de construire sera alors nécessaire, même si les seuls travaux que vous prévoyez concernent la rénovation des façades. Une déclaration préalable de travaux devrait vous suffire si vous ne touchez pas aux murs extérieurs ou aux structures porteuses.....Trouver ce genre de logement nécessite une recherche particulière. N'hésitez pas à parcourir les annonces de particuliers ou à contacter des agences immobilières spécialisées dans les biens moins ordinaires. Plusieurs d'entre eux sont proposés à la vente chaque année ; certains ont déjà fait l'objet d'une rénovation, d'autres non. Ces derniers seront souvent moins chers... mais vous pourrez rarement y emménager de suite, à moins de vouloir vivre quelques mois dans la poussière et les gravats. Si les usines vidées de leurs machines ont fait les beaux jours des lofts, elles ne sont pas les seuls lieux qui séduisent les architectes. Ils n'hésitent pas à investir des stations-service oubliées, des silos ou des hangars. Les phares plaisent plus aux sportifs quand les bâtisses religieuses ne perdent jamais tout à fait leur âme... Dans ce dernier cas, il arrive même qu'une chapelle adossée au corps du bâtiment doive rester accessible au public : pensez à vous renseigner sur ces servitudes éventuelles avant de décider de vous installer.  (source le messager magazine)