Vienne ► Chilly Gonzales / Chassol / GoGo Penguin : Concert Jazz à Vienne | Fêtes et Manifestations | Evénements et Loisirs

Fêtes et Manifestations
Typographie
Isère
ArchiveChilly Gonzales Pianiste et compositeur redoutable, chanteur, producteur et showman extraverti, Chilly Gonzales s’est imposé en deux décennies, autant par son approche intimiste et sensible du piano (on évoque Erik Satie à propos de ses Solo Piano démarrés en 2004) que pour son éclectisme, sa démesure et son sens du spectacle. Formé avec rigueur au classique, au jazz, puis plongé dans la pop, le natif de Montréal (en 1972), qui vit à Cologne, enchaîne les collaborations avec Jarvis Cocker, Feist, Peaches, Drake ou Daft Punk. Suivront son Solo Piano II, puis un recueil de partitions, l’album Octave Minds avec Boys Noize et ce Chambers (2015) qui actualise la musique de chambre. Other People’s Pieces paraît l’année dernière avec ses reprises de Daft Punk ou Lana Del Rey. Enfin, le pianiste propose Solo Piano III, dernier opus en date. Pour son concert à Jazz à Vienne, de grands écrans permettront la projection « PianoVision » d’une vue sur le clavier et les mains du pianiste. De quoi suivre en direct le travail manuel de Chilly Gonzales sur les touches de son piano pour une expérience unique. Chassol Ludi est un objet singulier. Compositeur et pianiste français polymathe (cinéma, pub, créations), Chassol applique généralement à ses projets les plus personnels son concept de l’ultrascore, soit une harmonisation du réel. Il en est ainsi pour Big Sun à la Martinique, troisième chapitre d’une œuvre et de dispositifs techniques déjà rodés à La Nouvelle-Orléans (Nola Chérie) et à Calcutta (Indiamore). Ludi, son tout dernier spectacle, est cette fois inspiré du roman de Hermann Hesse, Le Jeu des perles de verre. Le texte sert de prétexte à une recherche interdisciplinaire qui mêle sciences et arts dans de subtils échanges dialectiques. Ludi fait ainsi dialoguer les images originales et les claviers de Chassol, accompagnés par le batteur Mathieu Edward. GoGo Penguin La manière unique dont le trio GoGo Penguin mêle instruments acoustiques et machines esclaves leur permet d’être suivis par les fans de musique indé comme par les amateurs de musiques improvisées. S’il prend appui sur leurs albums V2.0 (en 2014) et Man Made Object (premier disque pour Blue Note, en 2016), le nouvel opus des Mancuniens s’aventure dans des contrées inexplorées. Le titre des disques du trio formé à Manchester en dit souvent long sur leurs intentions. A Humdrum Star est ainsi emprunté à un texte de l’astrophysicien Carl Sagan. Mélanger l’intime et l’incommensurable, voilà qui décrit bien le dernier album de GoGo Penguin. La richesse des atmosphères que les trois musiciens parviennent à créer doit tout autant à leurs explorations de l’électronica et du jazz qu’à leur​ formation classique.
1e partie : Chassol 2e partie : GoGo Penguin 3e partie : Chilly Gonzales
Infos pratiques:
Samedi 29 juin 2019 de 20h à 0h.
https://www.jazzavienne.com/fr
Plan

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 3 years ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 4 years ago

Plus de vidéos