Vienne ► Up above my head / Michelle David - Concert Jazz à Vienne | Fêtes et Manifestations | Evénements et Loisirs

Fêtes et Manifestations
Typographie
Isère
ArchiveUp above My Head : Camille, Sandra Nkaké et Raphaël Lemonnier feat. Raphaël Imbert Cette création puise son inspiration et ses références dans la musique afro-américaine des gospels, des black convict songs et chants de prisons pénitentiaires du sud des États-Unis (les negro prison songs and blues) ainsi que des chants de lutte locaux, régionaux et nationaux. Un projet réalisé en lien avec le travail par Rocé pour la compilation Les Damnés de la terre. On y retrouve toute la tradition du blues et du gospel nourrie d’influences diverses (africaines, traditionnelles, folk…). Avec Camille, Sandra Nkaké et Raphaël Imbert, la volonté de Raphaël Lemonnier est ici de croiser les styles sans qu’il y ait paraphrase, de changer les formes, les tonalités, cherchant des variantes nouvelles et explorant les possibilités d’association des voix, piano, percussions corporelles, violoncelle… tout en respectant l’esprit des black convict songs. La gageure de cette nouvelle proposition est de garder l’esprit tout en proposant une approche nouvelle et actuelle de ces chants. Sur la base d’un travail de collecte, on retrouvera des negro spirituals (Sometimes I Feel Like a Motherless Child, Swing Low…), des blues (St James Infirmary), des extraits de Porgy and Bess, des work songs et autres chants des prisons, mais aussi des compositions originales. Michelle David & The Gospel Sessions Si The Gospel Sessions Vol. 3 est le premier album du projet de Michelle David & The Gospel Sessions distribué en France, c’est leur troisième enregistrement. Bien établis en Europe du Nord, The Gospel Sessions, soit une chanteuse néerlandaise originaire de Caroline du Nord et ses deux complices bataves (Onno Smit et Paul Willemsen), s’étaient déjà illustrés dans le profane au sein de Lefties Soul Connection, un gang funk d’Amsterdam (quatre albums entre 2004 et 2011). En novembre dernier le MaMA Festival révélait au public parisien ce nouveau projet orienté vers un gospel aux couleurs inédites. Difficile de résister au charisme de Michelle David entourée de ses guitaristes en pompes bicolores. Radieuse et pieds nus, les cheveux afro, en pétard, la puissante chanteuse offre un ébouriffant spectacle. Convoquant l’énergie et la générosité d’une Sharon Jones (RIP), elle diffuse une énergie contagieuse. Son chant éminemment churchy se voit ici poussé vers la soul par le duo de Danelectro en 220 volts, une batterie sèche et un ensemble de cuivres additionnels. Pas de clavier, ce qui est plutôt rare dans le gospel, et pas de basse. Cet ensemble gospel moderne passe les compositions originales et les standards (I’m a Soldier in the Army of the Lord) au tamis de la soul, du rhythm’n’blues, du jazz, y ajoutant même quelques épices africaines. Tonique et mystique, le répertoire ouvre de nouveaux horizons au sacré.
1ere partie : Michelle David & The Gospel Sessions 2e partie : Up above My Head : Camille, Sandra Nkaké et Raphaël Lemonnier feat. Raphaël Imbert
Infos pratiques:
Vendredi 28 juin 2019 de 20h30 à 0h.
https://www.jazzavienne.com
Plan