Dinard: Des caravanes des gens du voyage sur le stade de foot | Autres régions | Infos locales

Autres régions
Typographie

Comme partout ailleurs en France, ici à Dinard des installations illégales de caravanes des gens du voyage, et toujours aucune loi pour gérer plus rapidement

les problèmes causés par ces illégalités....Huit jours, voir plus lorsque des caravanes des gens du voyage forcent en toute illégalité des emplacements pour s'installer et aucun maire ne peut agir, sauf à discuter souvent inutilement. Ici à Dinard, les caravanes se sont installées sur le stade en forçant le portail...Pas vraiment du goût de la municipalité. Et au cours de ces huit jours, la communauté a fait une grande fête sans se préoccuper de la sérénité des voisins et en laissant quelques déchets, jusque dans les jardins des voisins. Mais cette situation récurrente n'est pas des plus couteuses, ni des plus préoccupantes pour les habitants de la ville. Pourtant, il y avait quand même eu près de 130 caravanes sur la pelouse...Et ça, et ça en fait du monde. Huit jours plus tard, elles sortent en file indienne du terrain occupé illégalement. Un soulagement pour les riverains : "Ils ont été plutôt calme, sauf la nuit dernière où ils ont fait une grande fête", raconte un voisin, "mais ils m'ont laissé des déchets dans mon jardin". Il les regarde passer en fronçant les sourcils.La tension est tout de même retombée depuis leur arrivée mouvementée il y a huit jours. Le portail a été réparé depuis sur le dos des contribuables. Ils n'avaient pas le choix explique le pasteur Peter. Ils ne trouvent pas de terrains disponibles et équipés : "on nous met dans des champs de boue, dans la poussière, nous ce qu'on demande, c'est un terrain propre, de l'eau et de l'électricité", explique-t-il, "or aujourd'hui ça manque sur la grande majorité des aires de grand passage". L'adjointe en charge de l'action sociale, Elisabeth Bauve Leroy, n'approuve qu'à moitié : "Vous savez qu'il y a un terrain en fin de construction, qui manquait d'herbe", corrige l'élue, "il sera prêt l'année prochaine, donc j'espère que vous irez plutôt là-bas". La commune digère mal l'installation forcée des caravanes, mais a trouvé un terrain d'entente avec les gens du voyage. Ils participeront aux frais de réparation de la pelouse, en faisant un don au centre d'action sociale de Dinard. "La majorité des gens pensent qu'on est logés, nourris, blanchis, mais ce n'est pas vrai", explique le pasteur Peter, "on paie l'eau, l'électricité et le conteneur pour les déchets". Sauf que là, il s'agit d'un don. Mais sait-on s'il couvre les frais occasionnés? Enfin, pour l'heure, la hache de guerre est donc enterrée... Enfin jusqu'à la prochaine fois. (source france bleu armorique) Lire aussi:  Veyrins-Thuellin: Deux terrains de foot envahis illégalement par les caravanes

Pour faire un commentaire sans passer par Facebook, il faut vous inscrire

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 3 years ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 4 years ago

Plus de vidéos