Chaffal: Une rave party illégale | Isère | Infos locales

Isère
Typographie

Encore une illégalité, ici à Chaffal dans le vercors, où près de 2000 personnes sont arrivés en toute illégalité pour une rave party ce week end...Dans la nuit de

samedi à dimanche, jusqu'à 2 000 personnes se sont installées sur des terrains privés du Chaffal, commune de cinquante habitants dans le Vercors. Ces terrains avaient déjà été occupés illégalement en février et en mai 2016. Le maire du Chaffal compte écrire au Préfet de la Drôme pour lui faire connaître ces difficultés....En attendant, les gendarmes sont intervenus hier dimanche après-midi pour faire cesser cette rave-party illégale. Les participants venaient parfois de loin, d'Avignon ou encore de Marseille. Ils disent avoir reçu le nom du lieu de rassemblement par SMS au dernier moment comme c'est souvent le cas lors de l'organisation d'une rave-party illégale. Dans la nuit de samedi à dimanche, plus de 450 véhicules, dont de nombreux camions, se sont donc retrouvés sur des terrains privés de cette petite commune du Vercors. Les enceintes et les murs de son ont été installées juste à côté sur le champ d'un autre agriculteur du Chaffal. Les gendarmes de la Drôme ont mis en place hier dimanche après midi, un dispositif pour stopper cette rave-party dont les participants étaient arrivés la veille. Une trentaine de gendarmes ont été mobilisés pour faire cesser le son et demander aux participants de partir. Les militaires ont également organisé des contrôles d'alcoolémie et de dépistage de stupéfiants sur les routes autour de la rave-party. A 18h, le dépistage aux stupéfiants était positif pour sept conducteurs."Le Vercors, comme le plateau ardéchois, sont des sites régulièrement choisis par les organisateurs de rave-party" explique le Lieutenant-Colonel du groupement de gendarmerie de la Drôme. "En cette saison, les rave-party sont plus nombreuses et notre présence est importante pour leur montrer que l'Etat ne laisse pas faire ces manifestations illégales". Selon Claude Rousset, maire du Chaffal: " Il y a toujours des dégradations, des déchets laissés sur place" .... "Ça fait trois fois en deux ans que l'agriculteur voit son terrain occupé par des rave-party illégales, ce n'est pas normal, il faut que ça s'arrête". Les organisateurs de cette rave-party illégale risquent 1.500 euros d'amende pour l'organisation de cette manifestation non déclarée. Les 450 véhicules stationnés sur les terrains seront également verbalisés car ils n'ont pas le droit de circuler dans ce site protégé classé, depuis six mois, Zone Natura 2000. Les automobilistes devraient donc recevoir une amende de 135 euros. Les gendarmes seront également sur place, ce lundi, pour l'estimation des dégâts causés sur les terrains des agriculteurs....(soruce france bleu drôme ardèche)