Grenoble: Suppression d'emplois à la filiale de General Electric GE Hydro | Isère | Infos locales

Isère
Typographie

Le groupe américain General Electric devrait supprimer 345 emplois sur son site grenoblois, sa filiale GE Hydro, selon un document interne du

4 juillet....Cette filiale est spécialisée dans la production de turbines hydrauliques destinées à l'exploitation des barrages. C'est dans un e-mail, envoyé à l'ensemble de son personnel, que la direction a annoncé son intention de supprimer près d'un emploi sur deux dans cette entreprise iséroise qui compte 800 salariés. Une annonce qui serait justifiée à cause de l'échec "d'atteindre ses objectifs financiers notamment en raison d'une structure de coût excessivement élevée". Malgré le rachat d'Alstom Energie en 2015, cette filière Hydro de General Electric connaît des "difficultés structurelles qui, dans un marché hautement concurrentiel, menacent sa compétitivité." Pourtant, le PDG de General Electric s’était engagé à créer 1000 emplois en France d’ici la fin 2018. Et d'après une source proche du dossier, cet engagement serait respecté. Ce qui conduirait logiquement à recréer les postes supprimés... En attendant, les instances représentatives du personnel de GE Hydro France doivent rencontrer la direction ce vendredi 7 juillet. (source france 3.fr)