Vichy: Une belle braderie en perspective demain | Autres | Les bonnes news

Menu

dimanche
25
juin

Autres
Typographie

Grande braderie du printemps à Vichy demain dimanche...À Vichy, la belle saison ne saurait débuter sans qu’ait lieu la grande braderie de printemps. Les étals

des commerçants viendront garnir les rues du centre-ville ce dimanche de 9 heures à 19 heures. Quelque 15 à 20 000 visiteurs sont attendus, à condition toutefois que le soleil soit au rendez-vous, comme l’annoncent les prévisions météorologiques. Mesures de sécurité obligent, le périmètre de la manifestation est réduit comme l’année dernière. Il comprend le triangle formé par les rues Clemenceau, Lucas et Wilson ainsi que la rue de l’Hôtel des Postes, un court tronçon de la rue Jean Jaurès et la moitié de la rue de Paris. Pendant toute la durée de la braderie, ces rues seront fermées à la circulation.Pour les commerçants de la ville, cet événement est avant tout une opportunité en termes de chiffre d’affaires : « C’est sans conteste le moment du mois où l’on vend le plus. Ca nous permet aussi d’écouler nos stocks de la saison d’hiver en proposant des prix attractifs » explique Melis Kus, vendeuse chez Devernois. Cette année, la braderie de Clermont-Ferrand se termine le samedi, soit seulement un jour avant celle de Vichy. Mais cela ne suscite d’inquiétudes quant à son succès : « Elle (la braderie de Clermont-Ferrand) a toujours eu lieu un peu avant la nôtre. C’est vrai que nous avons beaucoup de clients clermontois mais je ne pense pas que ça ne change grand-chose. Les gens viennent avant tout pour le beau temps et, de ce côté-là, on peut être optimiste pour dimanche » estime Stéphanie Pactet, vendeuse dans le magasin de chaussures Pomme Cannelle. En revanche, la braderie ne profite pas de la même manière à tous les types de commerces. Catherine Huguet, gérante de Botéronde, un magasin de vêtements spécialisé dans les grandes tailles, en a fait l’expérience lors des précédentes braderies : « Le bénéfice que je tire de l’événement est bon mais pas extraordinaire. C’est parce que, à la différence des autres magasins de vêtements, j’ai une clientèle de niche. »
Même constat pour Patricia Gintenait, qui tient la boutique Aux fromages de France rue de l’Hôtel des Postes : « En général, même si j’installe un stand devant ma boutique, ça ne me permet pas d’augmenter vraiment mes ventes. C’est plus compliqué pour l’alimentaire. Les gens ont tendance à se diriger plutôt vers les stands des forains, même s’ils ont souvent des prix plus élevés. Mais ils savent comment s’y prendre pour attirer les clients. Ils font plus de bruit, se costument… C’est une autre méthode de vente qui n’est pas la mienne. » Si la commerçante a décidé de ne pas installer d’étal devant sa boutique cette année, cela n’a cependant rien à voir avec des considérations économiques : « Je ne participe pas cette fois-ci pour des raisons de logistique. Mais quand je le fais, c’est avant tout pour l’ambiance dans la rue et avec les autres commerçants. »
La grande braderie de printemps se tiendra ce dimanche 9 avril de 9 heures à 19 heures. Les rues de Paris, Clemenceau, Wilson, Hôtel des Postes, Lucas, Roosevelt et Jean-Jaurès seront fermées à la circulation pendant toute la durée de l’événement. Un vide-greniers a également lieu au Grand-Marché de 9 heures à 18 heures. (source la montagne.fr)

Pour faire un commentaire sans passer par Facebook, il faut vous inscrire

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 8 months ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 2 years ago

Plus de vidéos