Mode Printemps-Ete 2015: Un côté Seventies, des accents militaires, des patchworks, des salopettes, et un côté masculin aussi, en résumé du contraste... | Vêtements | Mode

La mode printemps-Eté 2015

Vêtements
Typographie

Ce que nous réserve la mode Printemps-été 2015 ? Influences Seventies entre fièvre du samedi soir et gypset bohème,

accents militaires kaki ou marine, jeux de transparence, patchworks de tissus vintage et mix & match de volumes et de matières, salopettes et un côté masculin emprunté aux dressings des hommes… L’été 2015 sera contrasté. Ce qu’il faut retenir, c’est cette envie de singularité, touchée d’énergie contemporaine et faite de détournements et d’emprunts.....D'abord le come back du kaki dont la couleur joue sur toutes  les gammes sur les podiums de défilés: vu en veau velours lors de la manifestation féministe de Chanel, Marc Jacobs lui offre des accents aussi militaires que sexy, tandis que Ralph Lauren le travaille en mode Out of Africa, pour un glamour safari....Ensuite, de grandes robes qui couvrent le corps mais qui semblent vouloir danser avec le moindre souffle de vent...Une tendance bohème tout droit sorties du Marrakech des années 70’s avec également la robe léopard glitter signée Hedi Slimane chez Saint Laurent, micro robe à effet lurex et attache à l’épaule joyeusement vintage vue chez Isabel Marant, total look shiny éblouissant le podium Tom Ford... De Paris à New York, la mode n’en finit pas de vouloir s’amuser. Sous la boule à facette, les tenues de lumière d’inspiration 70’s restent la valeur sûre pour se sentir belle et se faire admirer....Mais encore, des combinaisons genre pilotes d’avion de chasse ou techniciennes de choc...C’est du côté industriel que la saison va piocher. Chez Dior, Pucci et Ralph Lauren, combinaisons et salopettes vont toujours de pair avec le sens de l’accessoirisation: ceintures en cuir, cou souligné d’un foulard ou d’un bijou mixés avec des zips extra longs et des bretelles à boutons. Poids lourd du printemps-été 2015, le denim n'hésite pas à se réinventer, associant les dégradés de bleus, les effets de textures à un ADN bourgeois et parfois carrément allumé. ...Et puis de la dentelle pour les héroïnes romantiques, avec les tops dans les défilés Valentino, Chloé et Louis Vuitton qui arboraient sur les podiums des tenues aériennes jouant sur la transparence d’une dentelle blanche éthérée. Savamment, les passementeries nébuleuses dévoilent ça et là la nudité de corps délicats, comme de subtils appels à lever le voile du désir....Et aussi, d’un côté de la soie, de l’autre du coton, des patchworks d’imprimés et de matières, des couleurs radicalement opposées… Stade ultime de la modernité, les looks se divisent et donnent à voir des silhouettes conceptuelles, entre jour et nuit. Enfin, le dressing masculin dont la femme s'empare...u coup, c’est sans aucune culpabilité que les créateurs détournent les codes du costume d’homme, pour lui apporter une touche sexy et un surplus de féminité : asymétrie brûlante chez Anthony Vaccarello, touche streetwear chez Sonia Rykiel, ou encore étoffe à rayure tennis employée à contre courant chez Maison Martin Margiela....(Source vogue)

Pour faire un commentaire sans passer par Facebook, il faut vous inscrire

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 3 years ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 4 years ago

Plus de vidéos