Et si le nouveau président français était élu par des pirates informatiques Russes ? | En France | Politique
vendredi
24
mars

En France
Typographie

La question a été posée lors des élections présidentielles de Etats unis et se pose à nouveau pour les Français, les pirates informatiques Russes vont-ils

pouvoir élir le nouveau président français? Après avoir été accusée d’ingérence dans la présidentielle aux États-Unis pour favoriser l’élection de Trump, la Russie est soupçonnée de préparer des attaques informatiques pour influencer la campagne électorale en France....Des hackers russes vont-ils interférer dans l’élection présidentielle française ? La menace est prise très au sérieux. En janvier, des attaques informatiques venant de l’étranger ont visé la primaire du PS et de ses alliés. Elles n’ont eu aucune incidence sur le déroulement du scrutin remporté par Benoît Hamon, selon Thomas Clay, le président de la Haute autorité de la primaire, qui en a révélé l’existence. Le « Monsieur Primaire » de la Belle Alliance populaire avait promis de dire d’où venaient ces cyber-attaques. Il a fait marche arrière depuis, laissant le soin au parti de nous expliquer hier « qu’il ne donnera pas de précisions sur la nature de ces attaques, ni sur le pays d’origine des hackers, pour des raisons de sécurité ». Les ordinateurs qui ont servi à ces cyber-attaques seraient basés en Russie. En décembre, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et le Secrétariat de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) ont prévenu du risque d’attaques informatiques pendant la campagne présidentielle. Le directeur général de l’ANSSI, Guillaume Poupard, confirme que des tentatives d’intrusion similaires à celle qui ont perturbé l’élection présidentielle aux États-Unis ont été décelées en 2016 : « Des gens préparent les attaques de demain, qui pourraient prendre la forme de sabotages ou de vols de données ». « Il y a derrière un dessein stratégique, ça intrigue, voire plus », ajoutait Louis Gautier, secrétaire général de la SGDSN. Aux États-Unis, la Russie est soupçonnée d’avoir commandité la cyber-attaque contre le Parti démocrate en juin 2016. Des hackers russes auraient dérobé des milliers d’e-mails embarrassants pour Hillary Clinton. En Allemagne, les services de renseignements craignent eux aussi que des hackers russes tentent d’influencer les élections de 2017 en utilisant de la désinformation pour fragiliser le processus démocratique. La chancelière Angela Merkel a elle-même évoqué le risque d’attaques informatiques prenant la forme de fausses informations diffusées massivement sur les réseaux sociaux. elon le Canard enchaîné , François Hollande réunira bientôt un conseil de défense consacré à la cyber-guerre électorale. D’après le journal satirique, la DGSE est persuadée que la Russie va chercher à favoriser Marine Le Pen « grâce à des robots informatiques qui généreront des messages positifs sur les réseaux sociaux, ou en révélant les données et mails confidentiels de ses adversaires ». Hier, le député Richard Ferrand, bras droit d’Emmanuel Macron nous confiait que si le candidat d’En Marche ! a été obligé de démentir une rumeur sur une supposée relation qu’il entretiendrait avec Mathieu Gallet, le PDG de Radio France, « c’est que sur internet et les réseaux sociaux, la rumeur se répandait à partir de sites bien identifiés, basés à l’étranger mais en version française ».Cette rumeur assez ancienne, étayée par des commentaires sur internet faisant état de photos compromettantes, a été ravivée sur les réseaux sociaux lorsque Sputniknews, un site russe proche du Kremlin, qui a relayé les propos de Nicolas Dhuicq (LR), député de l’Aube. L’élu filloniste et pro-russe y accusait l’ancien ministre de l’Économie d’être soutenu par « un très riche lobby gay ». Aussitôt, les requêtes sur les moteurs de recherche associaient le nom de Macron à celui de Mathieu Gallet et au mot gay. Certains voient la main de Moscou dans cette tentative de perturber la campagne électorale. En tout cas, chez Macron et sans doute chez d’autres candidats, des spécialistes d’internet surveillent les rumeurs. (source le progrès)

 

Pour faire un commentaire sans passer par Facebook, il faut vous inscrire

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 5 months ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 2 years ago

Plus de vidéos