Vivarte vend aussi Naf-Naf après les chaussures André, et restructure les Halles | En France | Politique
vendredi
22
septembre

En France
Typographie

Résumé d'une économie française en déroute, où après l'annonce des chaussures André et une restructuration des Halles avec évidemment des

suppressions d'emplois en série, s'ajoute la vente de Naf Naf...Le groupe Vivarte a annoncé ce mardi les détails de son plan de restructuration : les magasins André et Naf Naf, soit 15 enseignes en Hauts-de-France, vont être vendus tandis que 700 à 800 postes vont être supprimés à La Halle aux Chaussures qui compte 79 magasins dans la région. Selon les syndicats, le groupe Vivarte a donc décidé de vendre le chausseur André, sa marque historique. L'annonce a été faite lors d'un CE extraordinaire à Paris ce mardi. Tout comme la cession de l'enseigne de prêt-à-porter Naf Naf et la suppression de 700 à 800 postes à La Halle aux Chaussures. André sera mis en vente dès mercredi et un repreneur, dont le nom n'a pas été précisé aux représentants des salariés, a été trouvé, selon les annonces faites en CCE, ont précisé les sources syndicales. Interrogée, la direction s'est refusée à tout commentaire. Avec cette cession, Vivarte, qui jusqu'au début des années 2000, s'appelait Groupe André, se sépare de son enseigne historique. Le distributeur et fabricant français de chaussures, issu de la Manufacture nancéenne de chaussures créée en 1896, avait commencé à s'étendre à la fin des années 1970, en rachetant les magasins Minelli puis en se diversifiant dans le vêtement avec Caroll, Chevignon, ou Kookaï...En Hauts-de-France, cette vente va avoir des conséquences sur les 8 magasins André de la région situés à Amiens, St-Maximin (60) et dans le Nord à Dunkerque, Englos, Lille (2 enseignes), Villeneuve d'Ascq et Wasquehal. Si Naf Naf est essentiellement présente chez des revendeurs, 7 boutiques existent en Hauts-de-France à Compiègne (60), Saint-Quentin et Soissons (02), Roubaix, Lille, Flers-en-Escrebieux et Dunkerque dans le Nord.Autre annonce, la restructuration de La Halle aux Chaussures, qui a enregistré en cumulé sur les deux derniers exercices un résultat net négatif de 100 millions d'euros. Le lancement d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), avec une phase de départs volontaires, a été annoncé lundi pour cette enseigne. 141 des 650 magasins devraient fermés, tandis que 41 autres fusionneraient avec des magasins La Halle, selon la CGT.

Dans les Hauts-de-France, 79 magasins portent l'enseigne La Halle aux Chaussures :
10 dans l'Aisne;
24 dans le Nord;
18 dans l'Oise;
16 dans le Pas-de-Calais;
et 11 dans la Somme.

Les sièges des deux enseignes (la Halle aux chaussures et La Halle) vont aussi fusionner via un plan de départs volontaires. Soit au total plus de 730 postes supprimés à la Halle aux chaussures, selon la CGT, environ 800, selon le calcul de la CFDT, qui évoque la fermeture de 133 à 140 magasins. Ce nouveau plan de restructuration fait suite à 4 plans sociaux déjà lancés en 2015 (La Halle, Kookaï, Défi Mode et André), qui ont conduit à la suppression de 1.850 postes. Plombé par une dette d'un milliard et demi d'euros, Vivarte a enregistré en 2016 un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros. (source france 3.fr)

Pour faire un commentaire sans passer par Facebook, il faut vous inscrire

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 11 months ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 2 years ago

Plus de vidéos