Interventions des kinésithérapeuthes sur le thème 'Le dos et l'enfant' | Enfants | Santé

Des inteerventions de Kinésithérapeutes dans les collèges sur le thème du dos et l'enfant

Enfants
Typographie

Résumé interventions des Kinésithérapeutes lors de la Soirée débat du 22/10 à Coublevie
Tout a commencé en Isère :
- en mars 99 avec le congrès international de Prévention des lombalgies sur le thème « le dos et l’enfant ».
- De là sont nées différentes associations : « Grandir en France »
- Le partenariat FCPE / Grandir en France / Le SNMKR (Syndicat National des Masseur-Kinésithérapeutes Rééducateurs) dès 2008
- la création de l’Opération « M’TON DOS » en juin 2009
Quelques chiffres d'aujourd’hui...

- 70 à 80% des adultes sont concernés un jour ou l’autre par la lombalgie
- selon les études 30 à 50% des enfants et adolescents le sont (d’après nos interventions en 6e = davantage)
- 25% des enfants lombalgiques seront des adultes lombalgiques (= sous estimé par rapport à la réalité et l’évolution par rapport aux habitudes de vie et à l’augmentation de la station assise quotidienne
- 53% des jeunes de 18 ans présentent des altérations discales = c’est un facteur de risque de sciatique au long cours
- un sac de 8-9 kg pour un enfant correspond à un sac de 25 kg pour un adulte = que penser d’un enfant portant un sac de 25 kg ?
- la période pubertaire est cruciale, 2/3 du gain de taille lors de la croissance sont obtenus par augmentation de la hauteur de la colonne vertébrale = risque de déformation et atteinte structurelle
En Résumé : la période scolaire c’est l’âge
- de la croissance
- de la formation du corps
- de l’acquisition des attitudes et des habitudes de vie qui ensuite se fixeront et seront difficilement réversibles.
Que peut-on faire ?
- Agir sur le port de charge
- Agir sur la durée et la qualité de la position assise
Qu’a-t-on fait ?
1- Evaluation du poids du cartable
- Pesée de la FCPE en 2007 : poids moyen de 8.5 kg
- Travail avec l’ensemble des professeurs de collège afin d’alléger les fournitures scolaires
- Nouvelle étude au collège des Saules à Grenoble en 2008 : poids moyen supérieur à 10 % … mais attention aux extrêmes = supérieur à 29.50 % du poids de l’élève pour un demi pensionnaire !
Une étude en cours à Coublevie confirme cette tendance avec un poids moyen plus important mais surtout des extrêmes aussi marquées (28,20% du poids du corps !)
2- Choix du cartable
- Conseil lors des achats de fournitures scolaire : Doit être léger, avec rembourrage dans le dos, larges bretelles mousses, idéal avec sangles ventrales mais rare.
- Concours du meilleur cartable lancé par ministère => en vente à la rentrée dernière
- Et aussi comment bien le porter, régler les bretelles, bien le soulever…
3- Des interventions KINE en Collèges (Saules 2008 et Coublevie 2009) : les sensibiliser.
Mais surtout que font-ils le plus ? = La Position assise
donc la question est : Sont-ils bien assis ?
1- La posture assise ergonomique
- pas de posture assise parfaite. L’enfant de part sa nature doit bouger et la posture assise « bouge »
* en avant attitude d’attention
* en arrière attitude d’écoute
- mobilier ergonomique :
- hauteur de siège et de table réglable
- repose pieds
- plan de table incliné de 10-20° pour l’amener à 30-40 cm des yeux
- assise : * plane à l’arrière
* inclinée de 15° en avant afin de réduire la flexion des cuisses sur le tronc et donc la flexion lombaire

> On sait que ce mobilier a un effet bénéfique sur...

- la vue
- la concentration
- l’attention
- la vitesse de lecture pour une même compréhension
- Le résultat = enfant moins fatigable, plus concentré
* Il serait bien à long terme de prévoir du mobilier ergonomique.
* En attendant il faut l’adapter à minima : pas envisageable de changer rapidement.
* Donc il convient d’apprendre à s’assoir correctement
2- La bonne position assise
- Etre assis redressé diminue de 55% les contraintes sur les disques, ligaments, articulations : cf. poster « M’Ton DOS »
- Des études montres que les contraintes en position assise cyphosée (avachie) sont les mêmes que celles subies en flexion antérieure debout. Qui resterait ainsi des heures ?
- Ils peuvent bien s’asseoir sur le matériel existant :
* assis en avant pieds sous la chaise
* ou bien au fond du siège cuisses écartées.
- Leur apprendre le mouvement de redressement = si pour certains adulte c’est facile, d’autres ont besoin d’être guidés. Il en est de même pour les enfants.
- il est indispensable que les jeunes aient
* un bon exemple postural des parents
* des rappels des profs « assieds toi bien » (bien pour le dos de l’enfant et plus agréable pour les professeurs)
En conclusion :
- les études menées en France, en Australie, en Suisse et aux Etats-Unis sur les interventions en milieu scolaire de prévention des problèmes de dos chez les jeunes, montrent toutes des résultats positifs significatifs sur les lombalgies.
- Donc

* fédérations de parents d’élèves
* Maires
* Responsables d’écoles primaires, de collèges, de lycées …
=> Faites intervenir un professionnel de santé pour apprendre aux jeunes comment fonctionne leur dos, comment le protéger, comment porter un cartable, comment bien s’asseoir…
=> Affichez le poster dans chaque classe et leur parler du logiciel M’ton dos.
=> Tout la monde doit être sensibilisés à ce problème : Parents et Professeur,
=> Les aider en étant à leur écoute, celle de leurs angoisses, de leur stress, en leur permettant s’ils le désirent de « vider leur sac ».
Les problèmes de dos sont aussi liés à leur sensation de bien être

Pour faire un commentaire sans passer par Facebook, il faut vous inscrire

Vidéos récentes .

Media type
5:06
Hallelujah  a cappella par Pentatonix

Hallelujah a cappella par Pentatonix

Featured
Détails
by Actucity 3 years ago
Media type
3:27
L.E.J - SUMMER 2015

L.E.J - SUMMER 2015

Détails
by Actucity 4 years ago

Plus de vidéos