Annecy ► Thiou à Annecy et Cran-Gevrier

( photo: Yann Bazin)

Sorties Nature
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Haute-Savoie
Signaler une erreurAprès avoir contourné le rocher du Crêt-du-Maure et laissé le bloc calcaire formant le socle du Palais de l’Ile, le Thiou se dirige en direction du sud, où ses eaux apaisées donnent naissance à des îles et méandres. Il longe ensuite le coteau de Gevrier, où la roche de molasse protégée par une couche de grès, empêche le creusement d'un lit profond. Dans son dernier kilomètre, la rivière se jette dans le Fier après une chute de vingt-deux mètres. Les rives comprises entre l'ancien site des tissages et son affluence avec le Fier, accueillaient autrefois de l'artisanat et des industries, aux besoins énergétiques importants. Après la disparition des industries L’aménagement contemporain de berges du Thiou a débuté à la fin des années 1970 dans le centre d’Annecy. Il se prolonge à Cran-Gevrier, à partir de 1986. Des négociations persuadent alors les propriétaires de céder gratuitement la partie de leur terrain nécessaire à des travaux de création d'une promenade. L'aménagement est conduit de 1987 à 1993. Les loisirs et la promenade se substituent à l'industrie.
Le Thiou, ancien moteur de l'artisanat et de l'industrie, est aujourd'hui un axe de promenade qui permet au promeneur de passer d'une ambiance urbaine à une ambiance presque naturelle. Tout au long de son parcours de 3,5 km, le Thiou est changeant.
Infos pratiques:
Toute l'année
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tèl: 04 50 33 87 30
Fax: 04 50 63 48 89
Plan