La Croix-Valmer ► Le Togo

Sorties Nature
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Var
Signaler une erreurHISTOIRE D'EPAVE... Précurseur des navires modernes, sa construction datant de 1882 est innovante : acier, cinq cloisons étanches, double coque. Il possède 3 mâts, ce qui le fait fonctionner à la voile et à moteur. La compagnie Havraise Péninsulaire achète le navire et le rebatise "Ville de Valence". En 1906, il est revendu à la compagnie Becchi Lalagno de Savone et navigue désormais sous le nom "d'Armor". C'est en 1912 qu'il sera baptisé "Togo" après l'aquisition qu'en fait la compagnie génoise Llva. Le Togo va tout d'abord transporter des fruits puis du charbon qui approvisionnera toute la Méditérranée. Le 12 mai 1918 il heurte une mine de 150 kg laissé par le sous-marin UC35, le Togo est alors coupé en deux et coule immédiatement. 59 ans plus tard le biologiste et plongeur Richard Calmes le retrouve. LA FAUNE ET LA FLORE Les immenses gorgones rouges qui ont colonnisés l'épave peuvent atteindre 1 mètre de largeur, elles sont parfois si denses qu'il est nécessaire de trouver un autre passage pour visiter les coursives du navire! Poissons : congres, anthias, castagnioles et dentis. Sur le sable au niveau de la cassure, il n'est pas impossible non plus de tomber sur un poisson lune... Le Togo est posé à plat sur un fond de sable en légère pente, la proue en direction de la plage de Cavalaire. L'épave nécessite plusieurs plongées car elle est vaste : 60 mètres de long, et profonde. Partir le long des flancs du Togo n'apporte pas beaucoup d'intérêts et réduit le temps de plongée. Il vaut mieux s'en tenir aux ouvertures le long du pont. ON AIME : - l'épave - les gorgones rouges CARACTERISTIQUES TECHNIQUES : - Localisation : à l'Ouest de la pointe Dubreuil dans la baie de Cavalaire - Niveau de difficulté : difficile - Plongée : à partir du niveau 3 - Remarques : impraticable par Mistral
Magnifique épave que les restes de ce cargo de 76 mètres lancé en 1882 ! Précurseur des navires modernes, sa construction datant de 1882 est innovante : acier, cinq cloisons étanches, double coque.
Infos pratiques:

Plan