Trans-en-Provence ► La Nartuby et ses cascades

La Nartuby et ses cascades ( photo: Léon Fischer)

Sorties Nature
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Var
Signaler une erreurElles sont distantes, à vol d’oiseau, de 20 km l’une de l’autre. La première, à 1 km du Château de Vérignon à l’est, forme la Nartuby d’Ampus. La seconde, à l’ouest du Blac Méyanne et au Nord de Bargemon, engendre la Nartuby de Châteaudouble à Nantuby. Les deux minces cours d’eau se réunissent près de la source de Frayères, en amont du hameau de Rebouillon du nom significatif « où les eaux bouillonnent, s’agitent ». En aval se situent les gorges profondes et sinistres sur lesquelles s’étend le vaste camp préhistorique des Clapouyres. Ce camp pré-romain et gallo-romain est sans doute le plus grand et le plus caractéristique du département du Var. Il possède des enceintes et des murailles fortifiées, de dimensions colossales, à 605 m d’altitude. Ainsi constituée, la Nartuby entre dans la dépression de Draguignan, s’engouffre dans des défilés et se précipite en cascades. D’abord à Trans, où dans un site merveilleux elle poursuit sa course à travers les gorges bruyantes. Cet abime n’a pas plus de 8 m de largeur entre ses deux rives, avant de se diriger vers la Motte. La rivière se jette dans l’Argens au Muy, à une altitude de 20 m. Pendant tout son trajet, elle a successivement coulé sur des terrains permiens, triasiques, et oolitiques.
La Nartuby, petite rivière entièrement varoise, de 32 km de longueur, a deux sources différentes qui, à environ 1000 m d’altitude, sortent de terrains calcaires.
Infos pratiques:
Toute l'année.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.transenprovence.fr
Tèl: 04 94 60 62 49
Plan