Argenteuil: Et ses violences après un appel sur réseau social

Infos locales
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Incendie de véhicules, de poubelles, des caillassages, un chauffeur de bus blessé dimanche après midi à Argenteuil par un groupe d'ados en mal de

violences après un appel sur réseaux sociaux...De violents incidents ont éclaté dimanche en fin de journée à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, "sans doute" liés à l’affaire de Théo, un jeune homme victime d’un viol présumé par un policier lors de son interpellation en Seine-Saint-Denis le 2 février. Les incidents ont commencé vers 17h30. Une cinquantaine de jeunes se sont regroupés sur la dalle d’Argenteuil, après un appel sur les réseaux sociaux. Ils s’en sont d’abord pris à des voitures avant de caillasser un bus. Le chauffeur du bus a été blessé au visage. Un véhicule et trois poubelles ont été incendiés. De nombreux projectiles ont été lancés sur les forces de l’ordre, sans toutefois faire de blessé. Onze personnes, dont huit mineurs ont été interpellées. Des arrestations aussi en Seine-Saint-Denis. Samedi, des violences avaient éclaté en marge d'un rassemblement de soutien à Théo, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Trente-sept personnes avaient été interpellées. Et dans la nuit de dimanche à lundi, toujours en Seine-Saint-Denis, ce sont 10 personnes qui ont été interpellées pour des violences urbaines. (source le JSL) Lire aussi: 

Bobigny: On déteste la violence du rassemblement contre la violence

Les Ulis: Violence encore avec l'attaque d'un commissariat

Pin It