Migné Auxances: Un jeune sans histoire se fait tirer dessus

Autres régions
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Un jeune adulte de Migné Auxances s'est tirer dessus à deux reprises au pistolet à billes vendrdedi alors qu'il faisait son jogging mais ce n'est pas fini

puisqu'à Limbre, un autre jeune homme s'est fait également tirer desssus sans blessures, au cours de la même semaine....Il finissait son jogging et rentrait à la maison familiale quand il a senti deux brûlures, l'une au biceps et l'autre dans la cuisse. Deux petits trous rougis trahissent l'impact d'un tir. « Je suis arrivée peu de temps après ce qui était arrivé, je l'ai vu tout affolé, qui courait dans tous les sens », raconte Nathalie, mère du jeune garçon de 18 ans. « J'ai appelé tout de suite la police, ils sont venus sur place. » Il est 19 h, vendredi dernier, et les policiers apprennent de la bouche du joggeur qu'il vient de se faire tirer dessus à deux reprises. « Mon fils ne portait pas ses lunettes au moment où il courait, mais il a bien parlé d'une voiture avec deux personnes à bord, une voiture de couleur claire et il a vu un pistolet qui sortait de la fenêtre. Au début on a cru que des billes avaient été tirées, mais ça ressemblerait plutôt à des plombs, ça fait des trous. » La famille est dans l'incompréhension depuis cette agression. « C'est un garçon qui n'a pas de problèmes, il sort peu », poursuit sa mère commerçante. « Il s'intéresse beaucoup à la politique, c'est tout. » Plus inquiétant, un cas similaire serait survenu au cours de la même semaine, mais du côté d'un hameau de Migné, à Limbre. « Un garçon qui circulait sur un vélo a raconté qu'il s'était fait tirer dessus, mais il n'a pas été touché », assure Nathalie. Une affaire dont la police n'avait pas connaissance, aucune plainte n'ayant été déposée. (source la nouvelle république;fr)

Pin It