Damien Crouzet a tout quitté pour l'artisanat!

Damien Crouzet

De vous à moi
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Il est en possession d'un DESS de marketing appliqué. Mais finalement il regrette. Il aurait préféré un diplôme d'architecte. Il, c'est Damien Crouzet, 38 ans. "J'avais l'impression de chausser un habit qui ne me ressemblait pas"... Voilà ce qu'il déclare Damien. Aujourd'hui, le voilà qui se lance dans l'artisanat. Chez lui. A la Terrasse. Une entreprise individuelle. Du nom d'Adhom Design. Une création de mobilier contemporain et de design d'espace...

Une véritable reconversion pour cet ancien directeur commercial. Et ce depuis 2 ans.  Damien a voulu repartir de zéro. Il en avait "ras le bol". Par rapport à son métier et à son entreprise. Une entreprise dont le seul objectif, après rachat, était devenu la rentabilité. Bien sûr, il lui a fallu quelques circonstances pour se décider. Un licenciement économique par exemple. Il venait d'ailleurs de réaliser un bilan de compétences. Ca tombait bien! Durant ces 2 années de transitions, il obtient donc un CAP menuiserie ébénisterie. Pour lui qui a toujours travaillé le bois, ça ne pouvait être autrement. Et ce bois qu'il adore, il l'a allié à une autre matière. Le béton. Un matériau dont il est tombé "amoureux" il y a 5 ans. "Il m'a fallu 3 mois. Je pensais que cela prendrait moins de temps. Heureusement, j'ai été aidé. Accès aux bonnes infos, à un consultant ANPE. A différents salons d'entrepreneurs. ... C'est un véritable challenge personnel, un projet de vie".   Damien a une compagne et 4 enfants. Une maison qu'il a entièrement reconstruit. Puis son atelier qu'il a bâti dans son jardin. Un futur lieu d'exposition pour ses clients. Investissement de départ? 20 000 euros. Et par le biais des dispositifs et subventions, Damien n'aura eu à verser personnellement que 4000 euros dans son affaire... Alors à qui le tour?

 

Lire aussi dans la rubrique portrait

Pin It