Un passionné de météorologie à Rochetoirin

Un abri météo de professionnel pour Daniel Boyer

De vous à moi
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Sa passion, c'est la météo. Arrivé à Rochetoirin en 1976, Daniel Boyer s'est lancé en tant qu'amateur. Et quelques années plus tard, le voilà équipé d'un véritable abri météorologique. Procuré par Météo France lui-même s'il vous plaît.  Un véritable appareil de professionnel. A l'intérieur, un thermomètre digital et une sonde. Qui recueillent les données du pluviomètre et de l'anémomètre. Puis les transmettent sur l'écran d'un enregistreur mobile. Et dire qu'à ses débuts, notre ancien employé au sol d'une grande compagnie aérienne observait toutes ses données d'un abri météo construit par lui-même! Aujourd'hui, tous les paramètres sont en temps réels.

Et s'il fait des prévisions, elles se réalisent. Il faut dire que tout en étant amateur, Daniel note ses relevés dans un cahier depuis 30 ans. Et qu'est-ce qui l'intéresse le plus, notre météorologue local? Les phénomènes extrêmes bien sûr. Avec un -20 ° en janvier 1985. Un épisode neigeux en décembre 1990 et ses 123 cm de neige cumulées en 3 chutes. Des inondations en octobre 1993. Une chute tardive de neige le 13 mai 1995. En un mot et un seul, des archives considérées comme une vraie mine d'or sur l'évolution du climat local. Alors évidement, la question que tout le monde se pose, est: "Qu'en est-il du réchauffement climatique de notre planète?" Un constat: les hivers sont plus doux depuis 20 ans. Tandis que les étés sont plus chauds. En effet, selon Daniel, la température depuis janvier 1987, n'est jamais descendue en dessous de - 15 °. Un record également le 13 août 2003 avec 39,7°. Et puis il y a encore eu 38,6° le 19 août dernier et de nombreux 35° en été. Mais, toujours selon notre météorologue amateur, pas de conclusion hâtive quant au réchauffement de la planète. "Depuis 33 ans que j'observe le temps, ajoute-il, ce n'est pas flagrant. Il peut s'agir d'un cycle. A l'échelle humaine, pas facile de répondre." Bon en ce cas, la question demeure encore sans réponse...

Lire aussi le portrait de Stéphanie Luys....