Grenoble: A l'université de Grenoble, on parle vampire....

Jean Marigny, professeur émérite retraité à l'université de Stendhal Grenoble

Personnalité
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Jean Marigny est un professeur plutôt porté sur le fantastique. Né en 1939, il enseigne la littérature anglaise et américaine à l'université de Stendhal-Grenoble. Mais pas que.... C'est également lui qui a fondé le groupe d'étude et de recherches sur le fantastique. Qu'il a dirigé pendant de nombreuses années à l'université même de Grenoble. En 1983, il est l'auteur

d'une thèse de doctorat d'Etat intitulé "Le vampire dans la littérature anglo saxonne", qu'il soutient. Il  publie notamment "Sang pour sang", le réveil des vampires", oeuvre traduit dans 7 langues. Ou encore, en 2003, "Le vampire dans la littérature du XX ème siècle". Ainis que bien d'autres anthologies, et articles sur le sujet.  A l'heure du succès mondial produit par le film fantastique "Twilight", film d'aventures et d'amour difficile entre une femme humaine et un vampire mâle, le thème est aujourd'hui d'actualité. Il faut savoir qu'avec Dracula, cet univers de vampire est l'un des grand mythe de l'Occident. Ainsi une interaction s'est-elle installée entre la littérature et le cinéma. Actuellement retraité, Jean Marigny explique la fascination des jeunes pour les vampires par l'humanisation dont ils font preuve dans des films tirés d'oeuvre comme "Entretien avec un vampire". Ou encore "Buffy contre les vampires". Les personnages légendaires ont été aseptisés. Ils apportent aujourd'hui, la part d'irrationnel dont on besoin nos contemporains dans une société qui privilégie l'argent et les valeurs matérielles. Le vampire porte en lui une part de rêve. Et le cinéma lui a donné toutes ses lettres de noblesse.

Lire aussi  "Quel talent"

 

Pin It