Covid19, coronavirus, pandémie et manque d'anticipation

En France
Tools
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Je n'accuse pas, je constate....

De la pandémie chinoise de décembre 2019, à la pandémie mondiale décrétée officiellement le 11 mars 2020 par l'OMS, bon nombre d'internautes, mais pas les décideurs apparemment, s'étaient

posés des questions en constatant la progression extrêmement rapide de ce covid 19. En ce qui me concerne, c'est dès la fin de janvier 2020 que je m'effrayais de la propagation à l'échelle mondiale de ce coronavirus décimant la population chinoise. Pourtant, je ne suis ni médecin, ni politique. Alors, pourquoi notre cher gouvernement, avec toute son expérience du H1N1, n'a-t-il pas pris la mesure de cette pandémie très inquiètante déjà là-bas?

Trop d'erreurs

Ce gouvernement qui a commis erreur sur erreur.... D'abord, il a laissé atterrir sans aucune précaution, des avions en provenance directe de Wuhan, premier épicentre de la maladie. Puis, les touristes chinois, en nombre exponentiel sur notre territoire, ont poursuivi leur visite en France sans qu'aucune restriction ni protection ne soient prises. Le premier décès dû au covid 19 sur le territoire Français n'a-t-il pas été officiellement un touriste Chinois? Y a-t-il eu fermeture des frontières? Surtout pas....Parlons à présent des clusters....A l'exemple de celui de Mulhouse, qui a réuni des évangélistes dont certains venus d'Italie,selon une rumeur, où sévissait déjà bien le coronavirus. Toujours pas de questionnements de la part du gouvernement, ni de précaution prises...Et nous arrivons aux 3000 supporters Italiens attendus à Lyon pour le match de Foot. De ceux qui bien sûr, ne provenaient pas des régions Italiennes déjà fortement touchées par le coronavirus. Non, tous venaient d'à côté. Vous savez pas loin quoi, mais pas des régions infectées !!! Non, Et comment! Bien sûr, nos gouvernants pouvaient nous assurer qu'aucun supporter Italien de la région infectée ne s'était glissé parmi les supporters venus d'à côté ! On y ajoute les touristes Français cette fois, en visite en Italie, à Venise précisément, première région particulièrement infectée par le covid 19, pour le carnaval, et qui ont commencé à rentrer en France sans confinement. Des avions en provenance de là bas atterrissaint même à l'éaroport de Toulouse sans crainte, déversant leur flot de vancanciers atteints ou pas de la maladie. Qu'ont fait les gouvernants? Rien....Si, Mr Macron a précisé que le virus n'avait pas de frontières ! On passe également sous silence celle qui sépare la France de l'Italie à Menton. Que l'Italie a fermé, mais pas la France et là, c'était open frontières !

En résumé, le seul pays à ne pas avoir fermé ses frontières est la France. Tous ceux de l'Union Européenne (mais mérite-t-elle encore son nom?) se sont confinés et ont fermé les leurs, les uns après les autres. Toutefois, notre cher président de la République a quand même menacé de fermer nos frontières avec l'Angleterre, si  Mr Johnson ne prenait pas de mesures plus drastiques contre la pandémie....A suivre...Maintenant, est-ce à dire que les personnes venant d'Angleterre entrent en France, toujours sans précaution? Une fois n'est pas coutume pourrait-on dire avec humour !! 

A présent, posons nous la question de l'Afrique et de l'explosion du virus qui nous pend au nez, telle une bombe à retardement. L'Afrique dont les moyens sanitaires sont inexistants et dont le covid 19 sera impossible à contenir. La France sans frontières, deviendra-t-elle son Eldorado? Vous savez la France, ce pays si fier de ses prestations sociales et sanitaires. Ce pays, où le président prétendait que tout ce qui se rapportait au médical était prêt à affronter le coronavirus....On a pu le constater....

Que dire encore du seul et unique malheureux hôpital militaire dont on nous a seriné pendant 10 jours son installation à Mulhouse et qui ne sera opérationnel que ce  mardi 24 mars en fin d'après midi....pour 30 lits, représentant quand même 30 % des lits réservés au covid 19 de l'hôpital de Mulhouse.

Des masques brillent par leur absence.

Que dire encore des 250 millions de masques commandés par l'Etat ( et dont le chiffre a été transformé en quelque un milliard un peu plus tard....) alors que la polémique sur leur absence fait rage dans les médias depuis des semaines? Pourquoi une commande si tardive? A qui? A quand la réception? etc...

Autre question: Pourquoi aujourd'hui sont-ce les maires des villes qui décident du couvre feux, alors que ce sont les préfets seuls habilités à prendre ce genre de décisions sans que ceux ci aient aujourd'hui leur mot à dire? Et connait-on le véritable motif de ces couvre feux? On nous dit que ce sont les réunions encore trop fréquentes de personnes inconscientes, nommées aussi, imbéciles ou autre qualificatifs du même accabit. Que nenni ou alors pas totalement, car en fait, ce sont également les pillages des commerces et résidences fermées, vides et sans surveillance policière qui effraient nos élus. Et oui, tout le monde n'est pas au chômage partiel ! Il faut aussi compter avec les cambrioleurs. Ceux déjà bien installés sur le territoire et qui ont presque pignon sur rues, et puis peut-être également quelques autres venus d'ailleurs, d'à côté, de pays ayant fermé leurs frontières, mais qui ont tout le loisir de venir voir si l'herbe est plus verte en France, sans passer par la case Shengen, nos frontières étant en effet encore plus ou moins ouvertes. Et tout le monde sait combien il est plus facile de regarder vers la lumière. C'est l'histoire de la bouteille à moitié pleine....

On peut encore s'interroger sur le manque de personnel médical dans les hôpitaux alors que les salariés des cliniques privées ne sont pas tous sollicités pour  apporter leur soutien à leurs collègues. Ou encore des fermetures soudaines, au lendemain de la première allocution de Mr Macron, des cabinets dentaires, sans assurer les urgences ! Leurs prétextes? Ils sont en première ligne pour attraper le covid 19 à cause des postillons et il n'y a pas de masques. Mais pour ces cabinets dentaires, la pandémie a eu le temps d'arriver et de s'installer en France! Et peu, alors qu'ils sont travailleurs indépendants et surtout responsables,ont su réagir et anticiper sur la nécessité de se procurer avant la pénurie totale, les masques nécessaire à la pratique de leur métier, à savoir le FFP2. Tous ont pourtant fait le serment d'Hyppocrate, mais quelques courageux ont préféré fermer sans assurer les urgences, en fuyant et en plantant là leur clientèle !! Et dire que, début mars, ma dentiste m'a dit face à mon inquiétude devant le covid 19 : "je ne fais pas de soucis" !!! Le cabinet a fait parti de ceux qui ont fermé leurs portes sans crier gare, dès le lendemain de l'allocution présidentielle !

C'est le petit coup de gueule d'un petit bouchon, qui a vu bien plus loin que les décideurs.....

 {jcomments off}

Pin It